in

Tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser la broderie

La broderie, c’est tout un art

La broderie, c’est tout un art. Elle consiste à décorer un tissu avec de magnifiques dessins ou de jolis motifs en servant d’une aiguille et de fils aux couleurs variées. On peut dire que les experts en la matière peuvent faire d’un simple tissu une œuvre d’art d’une beauté rare.

La broderie est de plus en plus utilisée dans le domaine de la mode. Elle permet d’apporter une touche d’authenticité à un habit. Nombreuses sont par exemple  les robes de mariées  ornées de jolies figures brodées à la main.

Publicité

Mais elle est aussi utilisée pour orner les nappes, les rideaux et les diverses textiles de maison. Voulez-vous vous initier à l’art de la broderie ? Sachez qu’il faut avant tout réunir tous les matériels nécessaires et maîtriser les techniques.

 

Les matériels indispensables pour broder

 

Pour débuter en broderie, il faut disposer d’un kit de matériels. Réunissant des fournitures de base, il est disponible auprès des boutiques spécialisées ou à la mercerie.

  • La toile de lin

Pour les professionnels, il est possible de broder sur un t-shirt, une chemise en satin ou encore un jean. Mais pour un débutant, il faut commencer par une toile de lin. Elle est disponible en différents coloris. Chaque apprenti est libre de choisir le  modèle qui lui convient. Mais l’idéal, c’est d’opter pour une toile de lin blanc. Vous pouvez ainsi mieux voir la qualité de votre travail et son évolution.

  • Le fil à broder

Pour broder, on a aussi besoin de fils. Ils se déclinent en différentes tailles, couleurs et marques. Les fils en coton mouliné sont les plus prisés. Ils ont un aspect brillant. Par ailleurs, ils existent en différents coloris. Le marché propose également des fils de soie.  Ce sont les plus appréciés par les as de la broderie, car leur permet de réaliser des pièces d’exception grâce à leur élégance.  Ils sont surtout utilisés dans le domaine de la haute couture. Il ne faut pas oublier les fils d’or. Évidemment, ils sont dorés. On s’en sert généralement pour créer des motifs sur des tissus haut de gamme.

Ces divers fils ne sont pas encore indispensables si vous êtes débutant en broderie. En effet, ce qu’il vous faut, ce sont des fils en coton perlé. Plus épais, ils sont faciles à utiliser. Ce type de fils à broder vous évitera les torsions.

  • Le cercle à broder

Appelé également tambour, le cercle à broder est un outil incontournable si vous voulez débuter dans la broderie. Il sert à bien tendre le tissu afin d’obtenir un ouvrage régulier, riche en précision et de qualité. Le tambour est disponible sous toutes les formes et les matières. Les modèles en bois sont les plus utilisés. En général, il se vend par lots. Ainsi, il est possible d’acheter des tambours de différentes dimensions.

  • Les aiguilles

Évidemment, pour pouvoir broder, il faut disposer d’une aiguille. Une fois de plus, le choix est large. En général, les as de la broderie choisissent l’aiguille à utiliser en fonction de la technique à adopter.

Pour faire du point de croix par exemple, il faut se servir d’une aiguille doté d’un bout rond. Mais l’outil se choisit également en fonction du type de tissu utilisé. Pour un débutant qui va travailler sur une toile de lin, une aiguille ayant un bout pointu est l’idéale.

  • Un feutre effaçable

C’est un autre outil qui doit figurer dans le kit de broderie. Le feutre sert à tracer les figures ou les motifs à broder. De cette manière, il est possible de réaliser un travail précis. Lorsque la broderie est faite, il suffit de la passer à l’eau pour éliminer les traces réalisées avec le feutre.

  • Les ciseaux

Il faut aussi disposer d’une paire de ciseaux, mais pas n’importe lesquels. Ils sont petits et dotés d’un bout très pointu. Ce genre de ciseaux permet de couper les fils avec précision et aussi de défaire les coutures facilement en cas d’erreur.

 

Les techniques pour broder

La broderie, c’est un ensemble de plusieurs techniques. Il faut maîtriser chacune d’entre elles pour pouvoir créer avec succès n’importe quel motif ou dessin. Découvrez les techniques les plus répandues.

  • Le point de croix

Il est souvent dit que c’est la technique la plus simple. Pourtant, elle renferme plusieurs styles de broderie assez compliqués. Cela dit, un débutant peut toujours commencer par le point de croix de base. Comme son nom l’indique, il consiste à former des petites croix. C’est leur succession qui permet de créer le motif tracé sur le tissu. Attention ! Il faut faire en sorte que les croix possèdent la même hauteur et la même largeur.

  • Le point tige

C’est un autre point important. Il est souvent utilisé pour dessiner les tiges d’une plante ou bien des bordures. Le point de tige se réalise de haut en bas. Il faut piquer quelques millimètres plus hauts pour ensuite sortir l’aiguille au milieu du point réalisé précédemment.

  • Le point de bouclette

Ce point permet de broder les pétales de fleurs. Il consiste à piquer l’aiguille à n’importe quel endroit, de réaliser un passant et de repiquer au début.

  • Les smocks

Très utilisés pour orner les vêtements, les smocks sont en fait des broderies faites sur des fronces. Pour les réaliser, il faut d’abord préparer le tissu. Ensuite, il faut passer des fils de fronce. C’est ensuite qu’on peut commencer à broder.

  • Le point de feston

Il est brodé de gauche à droite. Pour réaliser le point de feston, il faut piquer l’aiguille verticalement. Ensuite, vous devez passer le fil sous l’aiguille et tirer. En continuant ainsi, vous pouvez créer une bordure continue.

  • Le point de chaînette

Il faut d’abord piquer l’aiguille sur un point et la sortir. Puis, vous devez la repiquer dans le même trou pour ensuite la sortir un peu plus loin tout créant une boucle avec le fil. Pour continuer, il faut piquer l’aiguille au point de sortie se trouvant dans la boucle et ainsi de suite.

  • Le point de fougère

Il est utilisé pour orner les petites feuilles ou créer des bourgeons de fleurs. Il faut broder de haut en bas. Le principe est de réaliser trois points lancés de même longueur à partir d’un même point de base.

  •  La peinture à l’aiguille

Cette technique de broderie permet de reproduire un dessin ou une photo avec exactitude. Elle imite l’aquarelle. En effet, le principe est de peindre la toile, mais en se servant d’une aiguille et de fils à broder. C’est une technique assez complexe. Elle exige l’utilisation d’un tambour. Un débutant a besoin d’un maximum de pratique pour pouvoir peindre un dessin ou un motif précis comme un animal ou une fleur.

  • Le passé plat

Avec cette technique, il est possible de remplir des motifs. Elle consiste à réaliser un point lancé vertical. Ensuite, il faut faire passer l’aiguille d’un bord à l’autre afin de couvrir la surface de ce point.

Un tour rapide sur les différents types de broderie

Publicité

Avec les diverses techniques mentionnées auparavant, il est possible de réaliser différents types de broderie. La peinture est la plus connue. Mais il y a aussi la broderie en relief, les jours, le blackwork, le Richelieu, la broderie sur tulle qui consiste à créer de la dentelle avec de l’aiguille et la broderie japonaise.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

table avec du materiel DIY

4 Idées cadeaux à faire soi-même pour un anniversaire

jouets pour enfant

3 idées et activités pour occuper les enfants